Clarinette, clarinette basse

Jean-Pierre Sarzier


Attention, l'atelier sera en visio cette année.

Ce stage de clarinette s’adresse à 6 stagiaires de niveau intermédiaire (ça veut dire non débutants et non professionnels, schématiquement). Il faut savoir jouer des morceaux, pouvoir être un peu autonome en jouant.
Tous les morceaux que nous étudierons seront transmis d’oreille de façon très calme et progressive, mais les stagiaires auront aussi les partitions (… c’est pour pouvoir tricher. En musique, tricher est essentiel : cela permet d’arriver au résultat avant d’être totalement au point).
Chaque morceau sera relié directement à un point technique lié à la clarinette ou aux musiques traditionnelles.
En bonus, on fera de l’improvisation modale, de façon très simple pour ceux qui découvrent l’impro, et avec un peu plus de matériel pour ceux qui ont déjà de l’expérience.

1) Technique générale clarinette :
- placement de la respiration / gorge / bouche / langue / contrôle des harmoniques, vocalisation (…ça veut dire comment faire l’aigu).
- les différentes façons de détacher, le double et le triple détaché, le slap.
2) Les façons de progresser sur la précision rythmique et la vélocité.
3) Techniques plus spécifiquement liées aux musiques traditionnelles :
- Les différents timbres de la clarinette ou de la clarinette basse.
- L’ornementation en musique traditionnelle européenne (les ornements simples, doubles, l’ornementation irlandaise…), les différents vibratos.

Organisation de la journée :
Matin : 9h30 à 12h. Tous ensemble sauf relâche le mercredi matin.
Technique générale (le trajet de l’air jusqu’à la note).
Les façons de progresser : exercices sur la précision rythmique et la vélocité.
Apprentissage d’un morceau tous ensemble, style et ornementations.

Après-midi
13h45 à 15h15 : Un groupe de 3 stagiaires, une demi-heure de cours particulier chacun, les deux autres écoutent. On travaille le morceau étudié le matin ou pas
15h30 à 17h : L’autre groupe de 3.

Matériel
Vous devez disposer d’un métronome sur informatique, que je pourrai entendre pendant que vous jouerez.
Par exemple hydrogen drum machine, à télécharger (gratuitement, multi-plates-formes) sur hydrogen-music.org.
Si possible un micro de bonne qualité branché sur votre ordinateur (micro usb par exemple).
Je recommande d’utiliser un casque ouvert (pour pouvoir m’entendre avec une bonne qualité de son tout en vous entendant jouer) ou, avec un système de diffusion correct, vous pouvez aussi être en direct devant votre écran.

Saint-Ismier 2018